AccueilDécouvrir la TrinitéLes plages

Les Plages de la Trinité-sur-Mer

Le long du chemin des douaniers s’échelonne une série de petites plages, au sable fin et blanc, depuis le port jusqu’au Men Du.

Les plages du port et de « Port Biren »

Le long de ces deux plages, comme en témoignent de très nombreuses anciennes cartes postales, l’activité ostréicole y était florissante avant les années 1970. 

Les Trinitains  appellent cet espace où il fait bon se promener et admirer le paysage tôt le matin au lever du soleil : « la vanneresse ».
De ces deux sites, la vue s’étend du pont de Kerisper jusqu’à la sortie du chenal. 

Photo de la Plage de Port  Biren

Men Allen 

Une remarque particulière pour cette plage qui se singularise par sa forme « convexe » et non concave. Ce phénomène est dû à une modification des courants liés aux aménagements portuaires. 

Kerbihan

Le sentier continue et passe par le fameux « bois d’amour »,  abrité des vents d’Ouest. C’est le domaine des pêcheurs de coquillages et de crevettes.
De cette plage comme des deux précédentes, on peut admirer les allées et venues des voiliers qui rentrent et sortent du port, un spectacle magnifique dont on ne se lasse jamais.

Pointe de Kerbihan

 

Le « Grazu »

Dernière plage de la rivière avant la « pointe » et la maison des douaniers.
C’est l’une des pointes la plus avancée de cette côte, elle forme un rempart entre la rivière et la baie.

Le « Ty Guard »

C’est la plage « sud » de La Trinité.
En face, l’île de Méaban indique l’entrée du Golfe du Morbihan. Par temps clair, on distingue les îles de Houat, Hoëdic et Belle-Ile. De cet endroit privilégié, on peut voir évoluer les voiliers, très nombreux lors des régates, en baie de Quiberon.
Lors des grandes marées, dans l’espoir de ramener une « godaille »,  et sans ménager leurs efforts, les pêcheurs à pied s’agglutinent sur les rochers.

 

En continuant à travers la lande et les ajoncs, on trouve : 

Kervillen   

Sans aucun doute, la plus belle plage de La Trinité. Un espace superbe à l’abri d’un cordon dunaire très vulnérable. Elle est protégée des vents d’est par la « pointe de Kerbihan ».
Cette plage de sable fin s’agrémente d’un club d’activités nautiques.

Plage de Kervillen

Le Poulbert

Un peu plus loin voici Le Poulbert, d’un côté la plage, de l’autre une pinède ombragée où des aménagements sont mis à disposition des  pique-niqueurs.
Entre la plage de Kervillen et le Poulbert, devant la pinède se trouve un ancien « grenier à sel » (où se déroulent durant l’été des concerts). Puis en continuant, sur la gauche d’anciennes salines.

Le Men Du

Apparaît à l’horizon, l’Ile de Stuhan accessible à marée basse par un « tombolo ». « Gare aux insouciants », consultez l’annuaire des marées.
La dernière plage de La Trinité, très abritée est très prisée pour sa tranquillité. La côte est plate et sécurisante pour les enfants. La pêche aux coquillages y trouve ces adeptes.
Un club de plage accueille tous les « petits », et, après quelques séances de natation, ils deviendront « champions ». 

Le circuit est terminé, retour au port à pied par la piste cyclable et piétonne.
L’accès aux plages peut se faire en voiture sauf pour les plages du port, de Port Biren, et de Men Allen.