Accueil> … > La Trinité au fil du tempsLa naissance de La Trinité sur Mer

La naissance de La Trinité sur Mer 

A l'occasion des 150 ans de La Trinité-sur-Mer célébrés en 2014, le trinitain Pierre Bellégo a rédigé un texte illustré qui retrace l'histoire de la naissance de La Trinité-sur-Mer. Ce texte a été mis en ligne en sept parties lors de l'anniversaire de la commune. Ci-dessous la septième et dernière partie.

Retrouvez en bas de page le lien de téléchargement de l'intégralité des textes.

Etat-civil, Maires et Conseils municipaux


Les registres de l'Etat-civil, cotés et paraphés par le Président du Tribunal de première instance de l'arrondissement de Lorient, ont pris effet à compter du 1er avril 1864.

Les premiers Trinitains inscrits sur les registres :
 
Naissance
Le 28 mai : Marie-Anne LE GOFF
Fille de Zacharie LE GOFF et Jeanne-Marie ETASSE, aubergistes au Bourg                                                
 
Décès
Le 7 juillet : Hippolyte LE QUER, 13 ans
Fils de Hippolyte LE QUER, patron des Douanes, et de Marie-Françoise LE PORT
 
Mariage    
Le 25 octobre : Julien – Marie  LE CORRE, 30 ans, marin, habitant le bourg, et Marie-Julienne LE BLAVEC, 25 ans, cultivatrice, habitant Kerlearec.
 
En 1864, sur 9 mois, on enregistre :
- 28 naissances (16 garçons et 12 filles),
- 1 mariage ,
- 9 décès.
Pour une population de 1000 habitants. Le nombre de naissances semble particulièrement important si on le compare à d'autres périodes.
 
L'ancienne Mairie de La Trinité sur Mer (1864 - 1883)Voici une photo ancienne sur laquelle nous pouvons distinguer, derrière une procession de communiantes, le bâtiment qui abritait la Mairie de 1864 à 1883.
 
 
 
 
 
Pierre Marie Le Goffe premier Maire de La Trinité sur MerLe premier maire, Joseph THOMAS, maître au cabotage, 47 ans, désigné par arrêté préfectoral du 8 mai 1864, a rapidement cessé toute activité.
Il a présidé pour la dernière fois la séance du Conseil municipal du 20 juillet : aucune trace des raisons de son départ. Sa profession de marin était-elle incompatible avec le rôle de maire ?
 
L'adjoint Mathurin JANOT assure l'intérim. Par arrêté préfectoral du 12 septembre 1864, Pierre-Marie LE GOFFE (photo) est désigné maire. Il est installé le 18 septembre 1864. Il a alors 26 ans et exploite une ferme à Kerhino.
 
 
 
La ferme de KerhinoLes séances du conseil se succèdent en fonction de l'urgence des problèmes à régler.  Elles ont lieu sans grand préavis, tôt le matin, et parfois même au domicile du maire, dans la grande salle commune de sa ferme (photo - Ferme de Kerhino rue du Trého).
 
 
 
 
Le conseil municipal peut être assisté des contribuables les plus imposés. Ce fut le cas le 4 juillet 1865. Le bureau des marguilliers du Conseil de fabrique demande à la commune de prendre à sa charge le traitement du vicaire. La délibération a été menée en séance plénière avec la participation des plus imposés au nombre de neuf.
 
Procès Verbal du 22 septembre 1865A la suite d'un renouvellement, les élus, le maire, l’adjoint et les conseillers sont installés le 22 septembre 1865 selon la procédure officielle décrite pour le premier conseil municipal. (2e article).
A gauche, le procès verbal de l'installation. Cliquez dessus pour l'agrandir.
 
Pierre-Marie LE GOFFE, maire, décède le 5 janvier 1871 de façon foudroyante de la variole1.
Le 31 décembre, il avait encore des activités à la mairie. Agé de 32 ans, il laisse trois jeunes enfants, deux garçons et une petite fille de quatre ans, Jeanne-Marie. « Elle fut ma grand-mère maternelle » nous explique Pierre Bellégo.
 
 
Le nouveau maire, Mathurin LE GLOAHEC, marin de commerce en retraite, est installé le 7 mai 1871.
 
Jusqu'en 1912, les cinq maires sont des cultivateurs, dont un fut maire pendant 20 ans, le plus long mandat à ce jour. Il peut paraître paradoxal que la majorité des maires (5 sur 7) sont des cultivateurs pour gérer les débuts d'une commune à vocation maritime, raison principale de la demande d'indépendance. On peut leur rendre hommage, à eux et à leurs conseillers, d'avoir perçu alors le développement ultérieur de ce petit port et ses immenses atouts.
 
Alors que Jean-François GUEZET, 21e maire, et son Conseil, viennent de prendre en main l'avenir de notre cité, il est bon de se souvenir des actions menées par nos aînés, dans des conditions parfois difficiles, nous venons de le voir. Qu'ils aient à cœur de sauvegarder et de développer au mieux ce patrimoine que nous ont transmis les cinq générations depuis 150 ans.
 
Liste des Maires de La Trinité sur Mer, de 1864 à nos jours :
 
La listes des Maires de La Trinité sur Mer, de 1864 à nos jours
 
(1) On peut penser que de nombreux Trinitains en ont été atteints : la moyenne annuelle des décès de 22 jusqu'alors, est de 31 en 1870 et 38 en 1871.