AccueilCérémonie des v?ux du Maire

Cérémonie des vœux du Maire

Retrouvez l'intégralité du discours de Jean-François Guézet, Maire de La Trinité-sur-Mer, lors de la cérémonie des vœux du 16 janvier 2017.

 

" Bonjour à toutes et à tous,

Mr le Préfet, Mr le Député,  Mesdames Messieurs les élus, Mesdames Messieurs les représentants des corps constitués, Mesdames Messieurs. Plutôt que de nommer chacun, avec le risque d’oubli qui va avec, et par soucis de gagner du temps, je préfère vous remercier, tous, pour ce que vous faites en faveur de notre belle cité portuaire.

Je vous remercie en particulier vous, Monsieur le Préfet : vous nous appuyez de belle façon pour la maison de santé, un de nos projets majeurs.

Je remercie AQTA et son président, ainsi que le Pays d’Auray et le Département, François Goulard, pour les aides financières et les conseils obtenus en faveur de plusieurs projets qui seront cités plus avant.

Merci aux services de l’Etat, aux services de sécurité, Gendarmerie, Armée de Terre, Pompiers, secouristes, avec qui nous avons une collaboration efficace.

J’exprime aussi ma gratitude à l’égard des services de la mairie. Ils sont très sollicités, toute l’année. Près de 100 jours de manifestations nautiques par an, plus les autres animations et évènements, qui ont été particulièrement nombreux en 2016. La tâche est considérable.

Classiquement, nous allons retracer 2016, sous forme de vidéos rapides donnant la parole aux acteurs. Puis je préciserai le programme 2017, avant de conclure.

Pas de musique, ce que je regrette, surtout après avoir entendu de très belles choses chez les camarades des communes voisines. Mais la place manque et nous n’avons pas d’école de musique.

Avant de revenir sur 2016, quelques mots :

La France a de nouveau été frappée par des attentats meurtriers. Retenons que les français sont restés stoïques, ont fait preuve de sang-froid. Bravo à eux.

Nous allons connaître des élections cruciales pour le pays. C’est le moment d’afficher ses convictions : clairement  bannissons la démagogie, la facilité, l’idéologie. Prônons le rassemblement, l’effort partagé, le réalisme.

Venons-en au local :

Nous avons perdu en 2016 quelques figures emblématiques de La Trinité-sur-Mer :

- Rémi Caradec, Président des Copains du Bord.

- Marcel Gouzerh, notre vendeur réparateur de vélos bien connu des quais de La Trinité, et durant 50 ans, président de l’association de gestion immobilière de l’école Notre-Dame.

- Marie-Paule Le Bayon, notre centenaire de la pointe de Kerbihan.

- Martine Guillouet, mère d’artisans trinitains bien connus.

- Jean de Riberolles, qui a  beaucoup donné de son temps auprès des clubs nautiques locaux.

Passons à des sujets plus réjouissants :

Thomas Coville nous a procuré un immense plaisir en battant le record du tour du monde en solitaire en multicoque. Plus de 4000 personnes (chiffre gendarmerie) sur les rives du chenal et sur le port,  le 30 décembre à La Trinité. Des paroles de notre champion qui ont fait chavirer les cœurs. Quel souvenir !

Autre célébrité locale, Francis Joyon est bien parti pour nous faire le même coup. Un record, cette fois en équipage. Son avance a fondu ces 3 derniers jours mais les vents seraient à nouveau favorables. Nous comptons sur vous tous pour refaire la fête.

Puisque nous sommes dans les bonnes nouvelles, j’en ai 4 à vous annoncer : elles vont être reprises dans la vidéo à suivre.

1) Le PLU est sauvé

Les « bonnes âmes » qui ont exercé un recours contre ce PLU, dont 3 pour annulation totale, n’ont pas obtenu satisfaction. Seulement quelques changements à la marge. Merci à Danièle Pezzin, notre responsable urbanisme, et à nos avocats. Ils ont bien tenus la position face à l’intérêt particulier qui motivait les recours.

2) L’Office de Tourisme a décroché son classement en catégorie 1 fin décembre.

 Etape préalable indispensable au classement de la commune qui arrive à échéance en 2018. Je ne résiste pas à l’envie de vous livrer une information, qui illustre un peu le mal français : le dossier de l’Office de Tourisme : 700 pages. Celui de la commune : 1200. Merci à l’équipe de l’Office, à son président et son conseil d’administration, à Agnès Vaguet et Marine Rouleaud, agents municipaux, au CDT (Mme Carre et Patrick Levy), à Protourisme et à Aude, mon adjointe au Tourisme et à la Communication.

3) Le redressement de la situation financière de La Trinité

Compression des charges et hausse des recettes : voilà la méthode. Et cela malgré une baisse drastique de la DGF (- 45 % entre 2013 et 2017) et la fermeture du casino (250 K€ de perte de recette). Merci aux contribuables trinitains qui nous ont compris et nous ont fait confiance. Ils ont compris que les finances sont maîtrisées et que nous ne céderons pas à la facilité ambiante. Merci à ceux qui ont travaillé sur cette action efficace de redressement des comptes.

4) Autre bonne nouvelle, nous avons enfin un Directeur des Services stable : Mickaël Lozach.

À ce propos, quelques citoyens pas vraiment bien intentionnés ont clamé haut et fort : c’est la valse des directeurs à la mairie. Que fait le maire ?

Eh bien oui, c’était la valse. La valse à 4 temps. En effet, après le Directeur des Services Techniques parti à AQTA juste avant les élections de 2014, on a vu :

- L’appel et le départ fin 2014 à AQTA du Directeur des Services.

- Le départ du nouveau DST pour cause de mutation de son épouse dans le sud.

- L'appel et le départ à AQTA de la directrice adjointe.

- L'appel et le départ à AQTA début 2016 de la chargée de communication.

Je me réjouis bien sûr que la commune ait contribué, plus que toutes les autres réunies, à l’encadrement de la communauté de communes. Mais le compte est bon. Mon vœu est que le chef d’orchestre mette fin à cette belle valse.

 

Passons maintenant à un retour arrière sur 2016.

La présentation vidéo comportera 3 parties :

  • Finances 
  • Qualité de vie
  • Rayonnement et attractivité

Vous pouvez visionner la présentation en cliquant ici.

 

Je complète très vite cet aperçu par des remerciements à ceux et celles qui œuvrent dans la discrétion et qui n’ont pas eu les honneurs de la vidéo. Je pense à Marie-Thérèse Bailot, adjointe au social et à l’enfance-jeunesse-scolaire. 106 entretiens en 2016 avec des personnes parfois en grande difficulté. Des contacts parfois un peu tendus avec des parents d’élèves qui ne comprennent pas complètement nos intentions sur les changements à apporter à la cantine et à la garderie.

Je pense à François Lesne, en charge des Grands Projets et des Mouillages. Un travail  d’endurance, parfois très technique, bien adapté pour l’ingénieur qu’il est.

Je pense à Jean-Marc Diamedo, (ici on l’appelle Monsieur le Ministre de la Culture…), à l’origine de plusieurs manifestations culturelles de qualité et vraiment novatrices.

Je pense à Aude Flye, adjointe au nautisme, au tourisme et à la Communication qui arrive à concilier une lourde charge de travail avec ses obligations familiales et des examens professionnels.

Je pense enfin à mon premier adjoint, Dominique Meyer, en charge de l’urbanisme et du Développement Economique. Je peux dormir tranquille : en mon absence, la maison est tenue.

Ce que nous ferons en 2017 :

Notre programme d’actions 2017 est dense. Il va mobiliser toutes les équipes, toutes les énergies. Il a pour raison d’être de préparer l’avenir.

  • Mise en place de la nouvelle organisation mairie, avec recrutement en cours d’un patron du Pôle Technique, socle indispensable au bon déroulement des projets.
  • Achat du local  au premier semestre puis démarrage en fin d’année des travaux de restructuration de La Poste – Maison de santé.
  • Lancement de la salle multifonctions à La Vigie. Le projet de l’équipe précédente, daté de fin 2012, n’était pas prêt. Nous avons actualisé les besoins des associations. Nous allons, avant de fixer les surfaces et les usages, parler avec nos voisins de St Philibert et Carnac afin de vérifier la pertinence, ou non, d’une approche commune. Essayons de rationnaliser les équipements…
  • Contrat d’attractivité : réalisation des premiers investissements : piste cyclable pour desservir Kervilor, parkings de dissuasion à l’extérieur, refonte des toilettes publiques, montage d’une structure des évènementiels nautiques, jeux pour enfants. Mais avant, il faut signer : c’est prévu en  mars. Merci à Jean-François Thomas, du Département, pour son aide précieuse.
  • Bouclage des dossiers Périmètre d’aménagement du Voulien et Modifications du PLU. Merci  aux commissions URBA et GRANDS PROJETS, à François Lesne et Dominique Meyer (adjoints) et à Denis Compere, architecte conseil de la ville.
  • Lancement de 2 fois X 2 logements aidés à Kervilor et Kerchican. Ceci en parallèle de l’inauguration prévue au printemps des 5 logements aidés de Mané Roularde.
  • Lancement des projets d’extension d’urbanisation au Quéric et Penher : soit environ 90 logements. Projets bloqués en l’attente des jugements sur le PLU dont j’ai parlé tout à l’heure.
  • Chantier ville port : ouverture de la concertation sur l’aménagement du môle Tabarly (démolition et reconstruction du bar de l’Etage et de la SNT, équipements totalement obsolètes). Et poursuite des réflexions sur la restructuration de l’ensemble Capitainerie – Halle à Poissons. Merci à Michel Le Bras, patron de la Compagnie des Ports du Morbihan, et à ses collaborateurs, pour leur  participation efficace dans ces deux projets : ma conviction est que nous devons absolument les réussir. Il en va de l’image et de l’avenir de La Trinité.
  • Mise en place, après passage en conseil municipal, de la charte d’embellissement de la façade portuaire.
  • Circulation et stationnement : Sujets qui ont été abordés presque systématiquement par les trinitains en réunions publiques (3 en 2016) et en réunions de quartiers (une pour chacun des quartiers). Nous reviendrons en réunion publique sur les actions à mener. Halte à la vitesse et vive les circulations apaisées.
  • Dans cette veine de la circulation, mise en route des travaux de la piste cyclable intercommunale Pont de Kerisper – Plouharnel. Projet en plan depuis de nombreuses années.
  • Mouillages : le dossier avance. On repart sur une dynamique avec une association revigorée. L’objectif est de satisfaire le plus grand nombre.
  • Numérique : Nous ne sommes pas encore dans le plan de mise à niveau des infrastructures réseaux.  Nous travaillons ce dossier avec AQTA afin d’améliorer la situation.
  • Bien entendu, nous n’oublions pas les écoles : nous ferons tout ce qui est possible pour en assurer le développement. L’adjointe et les conseillers municipaux concernés veilleront à ce que la concertation fonctionne bien avec les enseignants et les représentants de parents d’élèves.
  • Sur ce sujet des jeunes, nous allons tenter de répondre à leurs besoins en les intégrant dans nos projets : par exemple pour la salle multifonctions. Pas facile, mais la volonté fait progresser.

 

En bref, vous voyez que la tâche  est immense. Je rappelle ce paradoxe que connaît notre cité : petite ville – gros enjeux.  Il faut donc faire beaucoup avec peu. Pour y arriver, nous avons besoin d’appuis, de conseils.  Nous comptons sur vous…

Nous faisons bouger La Trinité, sans la bouleverser. En prenant soin de conserver son authenticité, son charme.

Un aspect qui nous tient particulièrement à cœur : la coopération avec les communes voisines. Nous parlons avec St Philibert, avec Carnac, avec Auray.  Nous mettons en œuvre des partages de personnel qualifié (informatique avec Auray, et probablement un archiviste), de matériel avec St Philibert et Carnac. Ce n’est qu’un début.

Cette coopération est partie intégrante d’une vision de l’avenir.

Dans 3 ans, La Trinité disposera d’une maison de santé (médecins et infirmiers + podologue et pourquoi pas d’autres professionnels de santé), d’une salle multifonctions. Les chantiers de LA SNT, de la capitainerie halle à poissons seront démarrés ou sur le point de l’être, de nouvelles pistes cyclables seront ouvertes, des jeux pour enfants seront installés en différents endroits. Pour ne citer que l’essentiel.

Dans 10 ans, 20 ans, La Trinité aura continué à bouger, à se mettre au diapason de l’évolution du monde. Les groupes de travail que nous mettons en route maintenant  avec la contribution des citoyens, pas tous trinitains d’ailleurs, ce qui est une très bonne chose, nous auront éclairé, ainsi que les équipes municipales suivantes, sur les décisions, les investissements, les comportements de l’avenir à adopter.

Il est impératif de se préparer à évoluer, à changer certaines de nos habitudes.

Faisons le dans la bonne humeur, l’optimisme, avec une volonté sans faille.

Une maxime résume bien notre méthode : «  L’art d’être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l’art de réussir », signé : Napoléon 1er.  Nous sommes et serons à la fois audacieux et prudents.

Faisons le avec pour seul objectif le bien commun. La fonction municipale est passionnante, surtout parce qu’elle est tournée vers le bien commun.

Pour terminer : on avance mieux et plus vite dans un climat d’apaisement. Je souhaite que tous ceux qui travaillent pour la commune soient imprégnés de cet esprit d’apaisement, et, en corollaire, de bienveillance.

Enfin, merci à tous ceux que je n’ai pas cités. Les responsables d’associations, les bénévoles dont le rôle est primordial pour le bon déroulement  des activités.

Je ferai une mention particulière pour ceux qui se sont mobilisés pour l’accueil des 25 migrants à Kerdual. Ils sont plus de 50, venant de La Trinité et des communes voisines. Un seul mot : remarquable. Une précision : sur les 25 migrants, 14 vont rester au-delà du 15 janvier. Ils seront tous partis courant février.

Je souhaite que ces bénévoles puissent à l’avenir participer à d’autres actions locales.

Mention spéciale aussi pour Trini’Fêtes, qui a organisé de très belles choses en 2016, et aux Copains du Bord, toujours partants pour les animations. 

Un dernier coup de chapeau : pour mon équipe, qui fait un travail là aussi remarquable. Les jeunes titillent les anciens. Et réciproquement. Tout cela est positif. Grâce à la bienveillance et à l’écoute réciproques.

Merci aux conjoints, à mon épouse. On sait que ce n’est pas toujours facile. Vous aussi vous participez, sous une autre forme, à la vie de la cité.

Merci à tous de m’avoir écouté.

Meilleurs vœux à tous."

 

Vœux du Maire 2017   Vœux du Maire 2017

Vœux du Maire 2017

Crédits photos : Isabelle Bleckmann, correspondante Le Télégramme